Panorama de la presse militante nationaliste guadeloupéenne

  1. La Voix du peuple de la Guadeloupe, organe du Parti républicain schœlchériste [« puis » organe (officiel) du parti de l’Union socialiste, républicaine et schœlchériste « puis » organe socialiste de paix sociale « puis » organe de la Fédération du Parti radical socialiste de la Guadeloupe « puis » organe de la Fédération du rassemblement des gauches républicaines].

Références bibliographiques : Journaux et revues… / Archives départementales de la Guadeloupe, 2000, p. 425

http://presselocaleancienne.bnf.fr/ark:/12148/cb32891659f


  1. La Démocratie sociale [« puis » organe de l’Union républicaine socialiste et radicale à Basse-Terre].
source : BnF / Gallica

Références bibliographiques : Journaux et revues… / Archives départementales de la Guadeloupe, 2000, p. 164

http://presselocaleancienne.bnf.fr/ark:/12148/cb327556075


  1. L’Action, journal absolument indépendant…
source : BnF / Gallica

Références bibliographiques : Journaux et revues… / Archives départementales de la Guadeloupe, 2000, p. 38

http://presselocaleancienne.bnf.fr/ark:/12148/cb32681686s


  1. Le Miroir de la Guadeloupe, économique, politique, littéraire, sportif.

Références bibliographiques : Journaux et revues… / Archives départementales de la Guadeloupe, 2000, p. 296

http://presselocaleancienne.bnf.fr/ark:/12148/cb328167149


Simone Lagrand

source : @_mathilde_marc_, Instagram

Simone Lagrand est une poétesse et paroleuse martiniquaise. C’est une artiste écrivaine multidisciplinaire s’orientant vers divers domaines tels que la poésie, la performance, le textile, les collages, les contes, les zines, les haïkus et le vocalisme. Ses oeuvres considèrent plusieurs discussions notamment sur la nostalgie et l’appartenance, l’érotisme dans un contexte post colonial, la réparation et le raccommodage ou bien les rituels initiatiques.

source : @simonelagrand, Instagram -Extrait de Pou’w-
source : @simonelagrand, Instagram

TiMalo

TiMalo est un guadeloupéen artiste issu de la scène slam de Guadeloupe en 2007. Son premier album « Pawòl Funk-Kè », récompensé par un prix Sacem du meilleur auteur illustre bien son attachement au créole, et son style percutant. Présent en Guadeloupe durant le mouvement social de 2009, il décide de raconter des points de vue divergeant sur le LKP à travers une histoire d’amour, « Dé Moun ». Cette histoire prend la forme d’un concept-album et d’un recueil.

[…] Depuis 2012, il est le maitre de cérémonie du Séna. Une manifestation collaborative visant à faire découvrir la littérature de la caraïbe tout en visitant des questions de société.

source : TiMalo.com

Cédrick-Isham Calvados

Cédrick-Isham Calvados est un photographe guadeloupéen.

« Aujourd’hui, certains le décrivent comme un portraitiste, mais lui se voit avant tout comme un essayiste engagé et participant de son temps. Depuis 2018, ses voyages au Cameroun et en Haïti l’ont amené à s’interroger sur la problématique de la résilience.

En parallèle, il a entamé depuis 2019, un travail sur l’identité guadeloupéenne, conscient de l’importance de se saisir de cette question qu’il considère comme urgente. Persuadé que son appareil est un prolongement de sa personnalité, c’est en observateur attentif qu’il pose un regard mêlant poésie, douceur et réalisme sur les âmes ainsi que les identités qui l’environnent. »

source : cedrickisham.com

Site du photographe : Cédrick-Isham – Photographe (cedrickisham.com)

Ayiti Chérie – Cédrick-Isham (2019)
L’écran – (Cédrick-Isham, 2019)
« The history of violence », L’histoire de la violence
Dignités – pour l’AFD 2017
« Moun lib » – Les gens libres

FANM KA CHAYÉ KÒ

source : podcast.ausha.co

Un podcast féministe et décolonial antillais, qui interroge la place des femmes (cis et trans) dans les sociétés « post-coloniales » et « post-esclavagistes », ainsi que leur rapport à leurs corps.

Une émission bi-mensuelle, décomplexée et animée par Melissa Marival et Solène Vangout, deux guadeloupéennes avides de discussions et partages d’idées!

La plateforme du podcast : Fanm ka chayé kò | Ausha